Confinement : les commerçants angevins pourront bientôt vendre sur internet
Commerce, Economie

Confinement : les commerçants angevins pourront bientôt vendre sur internet

Depuis maintenant trois semaines, les commerçants angevins sont à l’arrêt faute de pouvoir accueillir des clients. La start-up Wishibam va lancer la semaine prochaine un site marchand afin de permettre aux commerces actuellement fermés de vendre leurs produits sur internet.

plateforme Angers

Les commerçants angevins, durement impactés par les mesures de confinement liées à la crise sanitaire actuelle, vont bientôt pouvoir reprendre une partie de leur activité. Faute de pouvoir accueillir des clients dans leur boutique, les commerçants pourront dès la semaine prochaine vendre leurs produits sur la plateforme Angersshopping.com.

La start-up parisienne Wishibam, qui dispose d’un bureau à Angers, est depuis 5 ans spécialisée dans la digitalisation d’espaces commerciaux. La solution développée par l’entreprise a été déployée au sein du centre commercial The Village Outlet, basé à Villefontaine. Après un an, les magasins ont connu une hausse de leur fréquentation de 30 % et une augmentation de 12 % de leurs chiffres d’affaires.

Un objectif de 100 commerces minimum à Angers

Avant son lancement, prévu normalement pour le 15 avril à Angers, Wishibam souhaite regrouper sur la marketplace angevine au minimum 100 commerçants. « On s’est fixé cet objectif afin que ça soit intéressant pour les consommateurs angevins. Il faut que nous ayons un nombre de références suffisant », explique Charlotte Journo-Baur, fondatrice de la start-up Wishibam.

En collaboration avec la Ville d’Angers, Angers French Tech, Les Vitrines d’Angers et la CCI de Maine-et-Loire, Wishibam poursuit activement son travail pour permettre aux commerçants de revendre à nouveau le plus vite possible. La plateforme e-commerce sera gratuite pour toute la durée du confinement puis pendant trois mois une fois celui-ci terminé.

« Cette initiative a pour objectif premier de soutenir les commerçants pendant le confinement et de préparer la relance des magasins physiques. C’est la raison pour laquelle tout commerçant angevin souhaitant y adhérer pourra en bénéficier gratuitement et sans engagement », poursuit Charlotte Journo-Baur.

Les commerçants intéressés peuvent s’inscrire sur le site Angersshopping.com et réaliser une demande d’intégration. La solution développée par la start-up permet aux commerçants d’ajouter automatique ou manuellement les produits qu’ils souhaitent mettre en vente sur la plateforme. Les colis seront ensuite déposés dans un point de collecte. L’équipe Wishibam s’occupe du service client et de la livraison.

« Angers sera la première ville en France à bénéficier de notre plateforme permettant de retrouver les commerces angevins et leurs stocks en temps réel », ajoute l’entrepreneuse à la tête d’une équipe de 25 personnes.

  • effo

    Belle initiative. J’espère que nombre de nos beaux commerces redeviendrons en partie accessibles par ce site.
    Vite, que nous testions cela.
    Courage à toutes et tous