Elections européennes : LREM en tête dans le Maine-et-Loire
Politique

Elections européennes : LREM en tête dans le Maine-et-Loire

Avec une participation en hausse par rapport à 2014, le Maine-et-Loire a placé en tête La République en Marche. A Angers, Europe Ecologie arrive en seconde position reléguant le RN à la troisième place.

drapeau européen

Comme au niveau national le taux de participation aux élections européennes est en forte hausse dans le Maine-et-Loire. Avec 52,15 % de participation contre 44,74 en 2014, il s’agit du 4e meilleur score depuis les premières élections européennes au suffrage universel direct, en 1979.

Du côté des résultats, LREM arrive en tête dans le département avec 26,77 %. Jordan Bardella, le candidat RN, remporte 18,32 % des suffrages, suivi par Europe Ecologie (15,44 %). François-Xavier Bellamy (8,93 %) et Raphaël Glucskmann (6,53 %) arrive respectivement en 4e et 5e position.

Europe Ecologie frappe fort à Angers

A Angers, le taux de participation est de 50,29 %. La candidate de la liste LREM arrive en tête (28,16 %) suivie par Yannick Jadot (Europe Ecologie) avec 18,88 %. Le candidat du Rassemblement National enregistre un score plus faible au sein de la préfecture de Maine-et-Loire avec 11,95 %.

Les réactions

Christophe Béchu, maire d’Angers : «  Je veux tout d’abord féliciter les Angevins pour leur civisme à l’occasion de ces élections européennes. Ce dimanche, un électeur sur deux (50,29 %) s’est déplacé à Angers pour élire les députés français au Parlement de Strasbourg. A Angers, la liste Renaissance conduite par Nathalie Loiseau et que je soutenais recueille 28,16 % des voix. Elle arrive en tête dans la quasi-totalité des 83 bureaux de vote de la ville. Elle devance de 10 points la liste suivante. C’est un très bon score. Par ailleurs, les listes pour lesquelles les élus de la majorité municipale appelaient à voter rassemblent près de 40 % des suffrages. Le scrutin d’aujourd’hui se caractérise par un score en progression des listes écologistes aux plans national et local, qui confirme les préoccupations des Français en matière d’environnement. A Angers, ces résultats corroborent la démarche que la municipalité a lancée en janvier à l’occasion de mes vœux aux Angevins, et qui se traduira en juin par l’adoption du Plan de transition énergétique à la Communauté urbaine et du Schéma directeur du végétal à la Ville ».

Matthieu Orphelin, député angevin : « À nouveau, les Français mettent les nationalistes et eurosceptiques en tête d’un scrutin européen. Alors que beaucoup de députés européens français nouvellement élus agiront pour détruire la construction européenne, la responsabilité des élus proeuropéens est immense. Il faudra que les élus des listes progressistes se rassemblent et agissent rapidement pour montrer que l’Union européenne peut répondre à l’urgence climatique et garantir une plus grande justice sociale. J’appelle tous ceux qui portent la solidarité, les valeurs humanistes et l’écologie à réfléchir différemment, à sortir des guerres d’ego et de chapelles, et à imaginer la suite avec enthousiasme et créativité ! »

  • Lime

    C’est là que l’on remarque que l’Anjou est un territoire de modération et ça fait plutôt plaisir à voir 🙂

    • durand

      Curieux aussi de voir que le FN arrive en tête dans beaucoup de villages d’Anjou