Les Folies Angevines, nouveau lieu culturel en centre-ville
Culture

Les Folies Angevines, nouveau lieu culturel en centre-ville

Ouvert depuis la rentrée dernière, les Folies Angevines proposent en ce début d’année ses premiers spectacles avenue Montaigne au sein des Petites Folies, une ancienne boulangerie devenue lieu culturel.

Les Folies Angevines

Arthur Corgier Photographies

Les Petites Folies avant les grandes

Le café-spectacle coopératif les Folies Angevines s’est installé en septembre dernier à l’angle des avenues Montaigne et Pasteur avant d’intégrer également un plus grand espace d’ici quelques mois de l’autre côté de l’avenue.

Depuis septembre dernier, les Folies Angevines qui comptent d’ores et déjà plus de 200 sociétaires ont ouvert les Petites Folies au 1 avenue Montaigne à la place d’une ancienne boulangerie. Un service snack ouvert sept jours sur sept met en valeur les productions locales. On y trouve ainsi la bière angevine, les sirops Giffard et les vins d’Anjou. Pour se restaurer, entrées, plats cuisinés et desserts faits maisons sont proposés tous les jours de la semaine.

A l’arrière, deux salles de 60 et 35 m² accueillent des cours de théâtre, de comédie musicale, de one-man-show, de chant… Une vingtaine de professeurs délivrent des cours chaque semaine auprès de 200 élèves, enfants, adolescents et adultes.

Il y a une quinzaine de jours, un premier spectacle a été donné dans la salle Pyramide, qui accueille les one-man-shows et spectacle d’humour. La programmation va s’intensifier jusqu’à l’ouverture d’un second lieu, au 6 de l’avenue Montaigne, en juin 2019.

« Il y avait un manque de structures pour les associations culturels sur Angers. Il était difficile de trouver des dates, de pouvoir stocker des costumes ou des décors », explique Kevin Martin, directeur des lieux mais aussi metteur en scène et professeur à la Catho.

800 m² dédiés à la création, au spectacle et à l’événementiel

Après de longs mois de travaux, le projet porté notamment par Kevin Martin et l’ancien rockeur et speaker du SCO d’Angers Gilles Moret, prendra une autre ampleur avec l’ouverture de ce second lieu, de l’autre côté de l’avenue Montaigne.

Des spectacles variés mêlant comédie musicale, théâtre, humour, cabaret music-hall ou encore théâtre d’improvisation viendra s’ajouter à une riche programmation musicale mettant en avant les artistes locaux.

« Nous espérons ouvrir dès le mois de juin et faire une inauguration officielle de ce nouvel espace en septembre prochain », explique Kevin Martin.

Si les délais sont tenus, un cycle de concerts sera programmé dès le mois de juin le dimanche après-midi (musique classique, variété, jazz) et le samedi en deuxième partie de soirée (scène locale, musiques actuelles).

Les Folies Angevines accueilleront également de nombreux événements comme le grand prix de l’humour, un escape game théâtralisé ainsi que de nombreuses soirées thématiques.

Ce nouvel espace permettra aux Folies Angevines de disposer de trois nouvelles salles. La Caravelle pourra accueillir 120 places assises et jusqu’à 250 debout. Ce grand espace de 120 m² disposera d’une scène de 50 m² et hébergera différents types d’événements. La salle Sémaphore sera un studio de 50 m² dédié aux répétitions pour les représentations de théâtre et de danse. Enfin, la Verrière complétera le lieu en étant un espace de réception semi-extérieur de 35 m² uniquement dédié à des événement privés.

Un club entreprise pour un Fonds de soutien à l’emploi

Café-théâtre coopératif, les Folies Angevines comptent parmi leurs sociétaires de nombreux artistes et associations engagés dans la promotion du spectacle vivant. Un Club entreprise comptant pour le moment cinq entreprises permet de nourrir un Fonds de soutien à l’emploi. Les entreprises ont ainsi la possibilité de soutenir et de dynamiser, le financement de projets culturels et l’embauche d’un professionnel du spectacle.

Le FSESA (Fonds de Soutien pour l’Emploi et le Spectacle en Anjou) pourra être sollicité par des associations culturelles et des établissements scolaires du territoire pour embaucher un professionnel du spectacle dans le cadre de leurs créations.

Le club entreprise se réunit deux fois par mois aux Folies Angevines autour d’un petit déjeuner pour échanger et partager.

« L’objectif est de faire tomber la cravate pour une expérience business bienveillante. Chaque séance commence d’ailleurs par des formations et animations ludiques et théâtralisées, pour débuter la journée du bond pied », indique Valérie Raimbault, en charge de la communication.

  • July

    Endroit très sympa, qui permet d’avoir une offre différente de ce qui existe déjà