Manifestation anti-PMA : l’écharpe de la discorde
En bref, Politique

Manifestation anti-PMA : l’écharpe de la discorde

Maxence Henry PMA

Capture d’écran La Croix

Ce dimanche, Maxence Henry, adjoint à la Politique intergénérationnelle et aux Seniors, participait à Paris au défilé anti-PMA avec l’écharpe tricolore du maire. Si l’élu peut librement participer à une manifestation, le port de cette écharpe indique qu’il représente le maire. Une scène qui n’a pas manqué de faire réagir Sylvia Camara-Tombini (PS) ou encore le député Matthieu Orphelin.

« Maxence Henry est adjoint au maire. Il y a donc deux hypothèses. Soit il représentait le maire d’Angers et donc la ville d’Angers lors de cet événement. Dans ce premier cas, j’interpelle publiquement Christophe Béchu pour en avoir la confirmation officielle. Soit Maxence Henry ne représentait pas le Maire : cela signifie alors qu’il portait l’écharpe tricolore sans autorisation. Dans ce second cas, je demande à Christophe Béchu de prendre des mesures pour que cela ne se reproduise pas et pour distinguer publiquement ce qui relève », explique dans un communiqué Sylvia Camara-Tombini (PS).

Ce lundi 7 octobre, l’élu a réagi depuis son compte Twitter.

Une réponse qui ne convainc visiblement pas la minorité angevine.

  • Franck

    Il est temps de faire le ménage dans la municipalité…

  • dav49

    celui là ainsi que roch brancour , charge des transports pour la region et élu municipal n ‘ont rien a faire au conseil municipal d Angers , ville modéré par nature.