Maine-et-Loire : les restrictions d’eau renforcées
Actualités, En bref

Maine-et-Loire : les restrictions d’eau renforcées

sécheresse

Le préfet du Maine-et-Loire a pris un nouvel arrêté renforçant les mesures de protections de l’eau. Même si les températures ont baissé ces derniers jours, la pluviométrie reste particulièrement déficitaire et la situation des cours d’eau se tend en Maine-et-Loire.

« L’interdiction d’irrigation à partir de la Loire et de l’Authion passe d’une nuit à trois nuits par semaine, en plus de l’interdiction d’arrosage de 10h à 20h. Dans ce contexte, j’insiste sur la nécessité pour chacun de respecter strictement les restrictions en vigueur et d’adopter une attitude responsable et solidaire dans l’usage de l’eau », rappelle René Bidal.

Différents niveaux d’alerte

Six zones sont placées en vigilance : la Sarthe, la Moine et le Lathan pour les eaux superficielles et le Loir-Sarthe aval, la Mayenne et l’Authion pour les eaux souterraines. Cette vigilance entraîne une autolimitation de tous les prélèvements et de tous les usages de l’eau aussi bien pour les professionnels que les particuliers.

La Loire, la Mayenne, l’Authion, le Loir et L’Erdre sont en alerte pour les eaux superficielles tandis que le Layon, le Romme-Brionneau et l’Authion alluvions le sont pour les eaux souterraines. Le classement en alerte entraîne une interdiction d’irriguer de 10 heures à 20 heures, sauf en techniques économes et pour les cultures sensibles. Pour les zones Authion superficielle et Authion alluvions, un arrêt s’ajoute durant la nuit du samedi au dimanche. Les autres professionnels doivent s’autolimiter. L’usage de l’eau non nécessaire est interdite. Pour les particuliers, le remplissage des piscines, le nettoyage des voitures ou encore des façades est interdit. Les espaces verts et les potagers peuvent être arrosés sauf de 8h à 20h.

L’Argenton, l’Hyrôme, l’Aubance, L’Evre et le Thouet sont en alerte renforcée. L’Alluvion de la Loire Thau le sont également pour les eaux souterraines. Les mêmes restrictions que pour l’alerte s’appliquent.

Enfin, le Layon, le Romme, le Brionneau, l’Oudon et la Sèvre Nantaise pour les eaux superficielles et l’Erdre pour les eaux souterraines sont en crise. Cela entraîne l’interdiction de tous prélèvements à l’exception des usages prioritaires et nécessaires.

  • Jean-Raymond Favero

    J’ai un voisin qui possède un puit et qui arrose à tout va même à 14 h en plein soleil, je me demande si son puit n’est pas alimenter par les nappes phréatiques ?

    • Ramon s gratte le nez en Corée

      Tout le monde a un puit chez soi ..ce n’est pas le problème et on ne va pas retomber dans les travers de la période nazie à faire de la délation gratuite sur le dos des autres! Saches que tu t’exposes également avec ce type de dénonciation qui pourrait aussi se retourner contre toi…ton voisin paye sa taxe sans doute et donc n’a sans rien à se reprocher! Par contre il faut bien dire que les mairies ou les préfectures ne préviennent personne par courrier des restrictions obligatoires du moment et c’est dommage je trouve…j’ai appris ce genre de restriction tout à fait en lisant un article sur le net, beaucoup ne regarde plus la télé poisseuse et n’écoute plus la radio gonflante à souhait! Donc ton voisin n’est sans doute pas au courant du tout! C’est plus que probable