Les abords du château d’Angers réaménagés à l’horizon 2025
Urbanisme

Les abords du château d’Angers réaménagés à l’horizon 2025

A l’occasion du dernier conseil municipal, une équipe de paysagistes, urbanistes et architectes a été désignée pour repenser entièrement les abords du château d’Angers.

Place Kennedy

Street View

Les nombreux parkings situés autour du château d’Angers, du parvis de l’église Saint-Laud, en passant par les places de l’Académie et Kennedy, n’ont plus que quelques années devant eux. Lors du dernier conseil municipal, les élus ont voté à l’unanimité (sauf Claire Schweitzer qui s’est abstenue) en faveur du choix du cabinet d’urbanisme Jacqueline Osty pour travailler sur le futur visage de ce périmètre.

« Nous avons une certitude, c’est que la place Kennedy va devenir piétonne. Pour le reste, nous avançons avec une énorme humilité », a indiqué lundi soir le maire d’Angers Christophe Béchu.

D’autres aménagements sont envisagés comme la construction d’un parking en silo à l’arrière de la caserne des pompiers de l’Académie. En fonction des résultats de la concertation prévue, le parvis de l’église Saint-Laud et la place de l’Académie pourraient également être rendus aux piétons.

La piétonnisation de la place Kennedy pourra relancer le projet de la réouverture de la porte de champs. L’ancienne entrée principale du château permettrait d’entrer dans le monument depuis le boulevard du Roi-René. Enfin, lors du conseil municipal, Christophe Béchu a évoqué la possibilité de rendre accessible aux angevins les douves du château dont les jardins à la française pourraient disparaître au profit d’îlot de fraîcheur.

La municipalité espère terminer ces aménagements d’ampleur d’ici la fin de ce mandat.

  • c’est bien beau de supprimer des places de parking mais ça serait bien d’en recréer ailleurs et il faudrait penser aux personnes qui on du mal à se déplacer , aux personnes agées… quand on voit le peu de transport en commun qu’il y a et encore pire passé certaines heures, comment voulez vous accéder au centre ville dans ces conditions !! en gros le centre ville va devenir celui des riches qui pourront se payer le parking exhorbitant du ralliement et encore si tenté qu’il y reste de la place !

  • Olivier

    Pourquoi ne pas dire les choses aux angevins ? Ils sont capable de comprendre, surtout qu’ils viennent de réélire le maire. Bouter la voiture de la ville, plutôt que de la faire par petites touches et sans l’avouer, autant dire clairement: Angers, ville zéro voiture. Après, Mélanie Cador a entièrement raison, on accède comment quand on n’a pas les moyens de payer les péages urbains angevins ? Saint-Nazaire a trouvé la réponse, ils ont tout compris, les Busways. Comme ça coûte dix fois moins chers que les Trams angevins, on peut en mettre partout pour irriguer les communes où l’on a envoyé promener les habitants.

  • Pouletox

    Bien fait pour vos gueules fallait pas voter LREM 🤣😂