Domaine national du Château d’Angers

Domaine national du Château d'Angers

En plein cœur du centre-ville, le château d’Angers est un monument incontournable de la capitale de l’Anjou. Depuis le XIIIe siècle, il surplombe la Maine de ses remparts, longs de près d’un demi-kilomètre et scandés de 17 tours de schiste et de calcaire.

Cet imposant monument construit par Blanche de Castille a connu d’importants aménagements réalisés par les ducs d’Anjou, notamment le dernier d’entre eux, le célèbre roi René. Il fait édifier à l’intérieur de l’enceinte le logis royal (1435-1440) ainsi que le châtelet (1450), toujours visibles. À cette époque sont disséminées dans les jardins des architectures légères et une extraordinaire ménagerie, rassemblant animaux domestiques et exotiques.

A la fin du XVIe siècle, pour adapter la forteresse aux progrès de l’artillerie, notamment à l’apparition du canon, les tours ont perdu une vingtaine de mètres et leurs toits en poivrière, donnant au château sa silhouette actuelle.

Une fois entré dans le château par le pont-levis qui enjambe les douves, le visiteur découvre un environnement où le végétal a toute sa place. Le roi René, passionné par les plantes et les jardins, a eu un rôle majeur dans le développement de l’horticulture en Anjou.

Le château d’Angers recèle différents jardins qui ont été réinstallés depuis les années 50 après le départ de l’armée et l’ouverture du monument au public. Ils sont très variés : jardin régulier, roseraie, massif de plantes de terre de bruyère, jardin d’hortensias, potager et vigne, jardin suspendu, mail de tilleuls… Ils accueillent des variétés anciennes et nouvelles et leur entretien s’inscrit dans une démarche respectueuse de l’environnement (zéro phyto, lutte biologique).

Parmi les trésors qu’abrite le château d’Angers se trouve la célèbre tenture de l’Apocalypse, un chef d’œuvre unique au monde. Installée au sein d’une galerie spécialement construite pour elle et totalement réaménagée afin d’en garantir des conditions optimales de conservation, c’est le plus ancien ensemble de tapisseries de cette dimension (plus de 100 m) qui subsiste aujourd’hui.

Commandée par Louis Ier d’Anjou vers 1375 et réalisée en 7 ans, elle est entièrement tissée en laine.

L’actualité du moment

Remeublement de l’oratoire

N. Chéradame CMN

Plongez dans la vie des ducs d’Anjou au XVème siècle grâce au remeublement de l’oratoire de la chapelle du Château d’Angers !

Le château d’Angers, du fait de sa vocation militaire et carcérale après la fin de la dynastie angevine, n’a conservé ni le mobilier, ni les œuvres d’art qui faisaient le quotidien des ducs d’Anjou à la fin du Moyen Âge, à l’exception bien sûr de la tapisserie de l’Apocalypse, chef d’œuvre de l’art médiéval légué par le roi René au trésor de la cathédrale d’Angers, présentée aujourd’hui au sein du château.

Le remeublement de l’oratoire de la chapelle du château permet de restituer le cadre de vie raffiné et luxueux des ducs d’Anjou, derniers grands princes de l’époque médiévale et membres de la famille royale. Ce petit espace de 14 m² environ est l’un des mieux conservé de la résidence ducale. Il a été construit en même temps que la chapelle, au tout début du XVe siècle. Le décor sculpté d’encadrement de la porte et des trois baies était somptueux. Il n’en reste que les traces peintes en rouge-orangé, formant le tracé en négatif des motifs sculptés.

Cet espace comporte une cheminée, attestant d’un souci de confort. Il a sans doute été utilisé par Louis II et Yolande d’Aragon, puis par le roi René et ses deux épouses, afin de suivre les offices dans un espace isolé et confortable. Ce remeublement s’appuie sur une démarche scientifique, étayée par les sources historiques, qui a permis de réunir un ensemble rare et cohérent d’objets et de mobilier du XVe siècle.

Cathèdre, tapis, incunable, lutrin, coffre et objets d’orfèvrerie… Des œuvres et objets médiévaux exceptionnels prêtés par des collectionneurs privés et des institutions publiques replongent le visiteur dans le goût et l’art de vivre à la cour des princes d’Anjou.

Informations pratiques : Oratoire visible depuis la chapelle du Domaine national du Château d’Angers. Jauge limitée et port du masque obligatoire. Réservation du créneau d’accès au monument fortement conseillée sur le site internet du château www.chateau-angers.fr

Informations pratiques

Adresse : 2, promenade du Bout du Monde 49100 Angers

Horaires : Basse saison (du 05/09 au 30/04) 10h – 17h30 / Haute Saison (du 02/05 au 04/09) 10h – 18h30 / Jours de fermeture 01/01 – 01/05 – 25/12.

Tarifs : Plein tarif : 9.50 euros / Tarif groupe : 7.50 euros / Gratuit pour les moins de 18 ans (hors groupes) et 18-25 ans (ressortissants et résidents réguliers de l’UE, hors groupes), détenteurs de la Carte blanche, du Passeport Musées/Château ou du Pass Education, personne handicapée et son accompagnateur, demandeur d’emploi, bénéficiaires RSA, aide sociale.

Contact : angers@monuments-nationaux.fr

Plus d’informations sur www.chateau-angers.fr