Domaine national du Château d’Angers

Domaine national du Château d'Angers

En plein cœur du centre-ville, le château d’Angers est un monument incontournable de la capitale de l’Anjou. Depuis le XIIIe siècle, il surplombe la Maine de ses remparts, longs de près d’un demi-kilomètre et scandés de 17 tours de schiste et de calcaire.

Cet imposant monument construit par Blanche de Castille a connu d’importants aménagements réalisés par les ducs d’Anjou, notamment le dernier d’entre eux, le célèbre roi René. Il fait édifier à l’intérieur de l’enceinte le logis royal (1435-1440) ainsi que le châtelet (1450), toujours visibles. À cette époque sont disséminées dans les jardins des architectures légères et une extraordinaire ménagerie, rassemblant animaux domestiques et exotiques.

A la fin du XVIe siècle, pour adapter la forteresse aux progrès de l’artillerie, notamment à l’apparition du canon, les tours ont perdu une vingtaine de mètres et leurs toits en poivrière, donnant au château sa silhouette actuelle.

Une fois entré dans le château par le pont-levis qui enjambe les douves, le visiteur découvre un environnement où le végétal a toute sa place. Le roi René, passionné par les plantes et les jardins, a eu un rôle majeur dans le développement de l’horticulture en Anjou.

Le château d’Angers recèle différents jardins qui ont été réinstallés depuis les années 50 après le départ de l’armée et l’ouverture du monument au public. Ils sont très variés : jardin régulier, roseraie, massif de plantes de terre de bruyère, jardin d’hortensias, potager et vigne, jardin suspendu, mail de tilleuls… Ils accueillent des variétés anciennes et nouvelles et leur entretien s’inscrit dans une démarche respectueuse de l’environnement (zéro phyto, lutte biologique).

Parmi les trésors qu’abrite le château d’Angers se trouve la célèbre tenture de l’Apocalypse, un chef d’œuvre unique au monde. Installée au sein d’une galerie spécialement construite pour elle et totalement réaménagée afin d’en garantir des conditions optimales de conservation, c’est le plus ancien ensemble de tapisseries de cette dimension (plus de 100 m) qui subsiste aujourd’hui.

Commandée par Louis Ier d’Anjou vers 1375 et réalisée en 7 ans, elle est entièrement tissée en laine.

L’actualité du moment

Des tapisseries rares à découvrir au château d’Angers jusqu’au 27 mars 2022

Exposition tapisseries château d'Angers

Une soixantaine d’œuvres sont visibles – Angers.Villactu.fr

Du 3 décembre 2021 au 27 mars 2022, le château d’Angers propose une exposition exceptionnelle « Trésor de tapisseries » présentant les « chefs-d’œuvre de la Renaissance ». Cette nouvelle exposition visible dans le Logis royal plonge le visiteur au tout début des années 1500, au cœur des trésors des cathédrales d’Angers et du Mans, à une époque de transition entre le Moyen Âge et la Renaissance, lorsque l’art en France adopte les styles nouveaux venus d’Italie.

Plus d’informations sur www.chateau-angers.fr

Informations pratiques

Adresse : 2, promenade du Bout du Monde 49100 Angers

Horaires : Basse saison (du 05/09 au 30/04) 10h – 17h30 / Haute Saison (du 02/05 au 04/09) 10h – 18h30 / Jours de fermeture 01/01 – 01/05 – 25/12.

Tarifs : Plein tarif : 9.50 euros / Tarif groupe : 7.50 euros / Gratuit pour les moins de 18 ans (hors groupes) et 18-25 ans (ressortissants et résidents réguliers de l’UE, hors groupes), détenteurs de la Carte blanche, du Passeport Musées/Château ou du Pass Education, personne handicapée et son accompagnateur, demandeur d’emploi, bénéficiaires RSA, aide sociale.

Infos Covid-19 : L’accès au château d’Angers est soumis à une jauge de sécurité et de confort, les visiteurs doivent acheter leur billet horodaté à l’avance sur le site en cliquant ici. Le port du masque est obligatoire dans le monument, du gel hydroalcoolique est à la disposition des visiteurs. A partir du mercredi 21 juillet, un pass sanitaire devra être présenté à l’entrée.

Contact : angers@monuments-nationaux.fr

Plus d’informations sur www.chateau-angers.fr