Une simulation « d’attaque terroriste » prévue mardi 21 janvier au Bioparc de Doué-en-Anjou
Actualités, En bref

Une simulation « d’attaque terroriste » prévue mardi 21 janvier au Bioparc de Doué-en-Anjou

police

Dans le cadre de sa programmation d’exercices de sécurité civile, la préfecture de Maine-et-Loire, en lien avec la gendarmerie nationale, le service départemental d’incendie et de secours et la ville de Doué-en-Anjou, organise le mardi 21 janvier 2020 un exercice de type « attaque terroriste », au sein du Bioparc de Doué-en-Anjou.

Cet exercice d’ampleur mobilisera en outre le centre hospitalier universitaire d’Angers, le centre hospitalier de Saumur, la clinique chirurgicale de la Loire, le SAMU, l’agence régionale de santé, l’armée et plus de 70 « plastrons » essentiellement joués par des étudiants en médecine et des élèves infirmiers de Cholet et des volontaires, soit près de 500 intervenants et figurants.

Il a pour objectif de simuler l’activation des plans « acte de terrorisme et/ou tuerie de masse » et « nombreuses victimes » et de tester le bon fonctionnement de la chaîne d’alerte et de coordination des acteurs de pilotage, de sécurité, de secours et de prise en charge.

Pour son déroulement en toute sécurité, il nécessitera l’interruption de la circulation Bd du Dr Lionet et rue de Cholet, sur leur portion limitrophe du Bioparc, de 8h30 à 15h30.

La préfecture indique que « la population de Doué-en-Anjou, informée par la mairie de Doué-en-Anjou, ne doit pas s’alarmer des éventuelles détonations fictives, de la circulation de nombreux véhicules de secours (pompiers, ambulances) et de gendarmerie et du survol d’un hélicoptère de la gendarmerie et de drones de 9h à 15h le 21 janvier.

  • ANGER Jean-Pierre

    Je trouve cela très bien..? Car avec ce monde éxité et méchant jaloux de tous..On est obligé de de faire de la prévention..? Bien…!!!