Le château d’Angers devient domaine national
A la une, Actualités

Le château d’Angers devient domaine national

Par un décret du 2 mai dernier le Premier ministre a ajouté le château d’Angers à la liste prestigieuse des domaines nationaux.

château d'Angers

La loi relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine du 7 juillet 2016 définit un domaine national comme un « ensemble immobilier présentant un lien exceptionnel avec l’histoire de la Nation ».

Les domaines nationaux sont souvent d’anciens domaines royaux, impériaux, ou de princes de la famille royale, comme c’est le cas pour le château construit par Saint Louis et résidence officielle des Ducs d’Anjou.

Le château d’Angers a rejoint le cercle des domaines nationaux en même temps que le Domaine de Chambord (Loir-et-Cher), le Domaine du Louvre et des Tuileries (Paris), le Palais de l’Elysée (Paris), le Domaine de Pau (Pyrénées-Atlantiques) et le Palais du Rhin (Bas-Rhin).

Le château d’Angers est une forteresse construite à partir de 1230, pendant la régence de Blanche de Castille pour son fils Saint Louis. Les remparts, long de près d’un demi-kilomètre, scandés de 17 tours de schiste et de calcaire, affirment clairement sa puissance royale et sa vocation dissuasive.

Les ducs d’Anjou, princes aux fleurs de lys, proches du roi et grands amateurs d’art, y fixent leur cour aux XIVe et XVe siècles.

Classé Monument historique en 1875, le château a servi de prison et de casernement militaire avant d’être est ouvert au public depuis le milieu du XXe siècle.

Il abrite la monumentale tapisserie de l’Apocalypse, chef d’œuvre unique de l’art médiéval.

Géré par le Centre des monuments nationaux, il accueille 226 000 visiteurs par an.