Actualités

Le parc Terra Botanica se réorganise

A quelques semaines de la fermeture du parc, Terra Botanica affiche une fréquentation en forte baisse pour cette troisième année. Avec le départ du directeur Nicolas Moulin, le parc du végétal se réorganise.

La troisième saison de Terra Botanica va s’achever le 4 novembre prochain sur un bilan très moyen. Le parc du végétal qui est aujourd’hui le site touristique le plus fréquenté du Maine-et-Loire accusera une baisse de 13 % par rapport à 2011.

La faute à la crise économique et à temps très maussade au printemps et début d’été, selon la direction.

Les responsables de Terra Botanica misent sur les derniers week-ends d’octobre et la première semaine des vacances de novembre pour améliorer un peu ce bilan et finir la saison en beauté.

Avec environ 260 000 visiteurs cette année, le parc reviendra à la fréquentation enregistrée lors de sa première année en 2010.

Après le départ du directeur Nicolas Moulin, qui va désormais s’occuper de l’ouverture d’un parc sur le thème des animaux et du végétal à l’île Maurice, le parc va se réorganiser en interne.

Jean-Pierre Chavassieux, conseiller général et maire de Maulévrier sera désormais secondé par trois autres personnes. Alain Caillé-Bichet devient responsable de la commercialisation, Didier Robino est chargé des paysages et bâtiments, de la sécurité et des animations, et Romain Chavignon s’occupe des volets administratif et financier.

Jean-Pierre Chavassieux estime que le parc peut accueillir en moyenne 275 000 visiteurs. Il rappelle toutefois que le potentiel du parc, lorsqu’il sera agrandi, reste de 400 000 visiteurs.

Des améliorations et de nouvelles animations sont prévues pour la saison prochaine.