Verisure crée 500 emplois à Angers
Economie

Verisure crée 500 emplois à Angers

Verisure, le numéro 1 européen de l’alarme maison avec télésurveillance, a en ce 17 septembre officialisé son implantation à Angers. L’entreprise, qui ouvrira partiellement au mois de janvier 2019, vise 500 emplois d’ici à 2024.

Verisure

ALM

« Garantir la tranquillité d’esprit aux familles et aux entrepreneurs », tel est l’objectif principal de Verisure, présenté par son directeur marketing du réseau français, Olivier Horps.

Déjà implanté en région lilloise et parisienne, Verisure a fait le choix d’Angers et du quartier d’affaires Orgemont pour poursuivre son développement.

« C’est une ville dynamique, jeune, qui possède un réseau TGV très bien développé » poursuit Olivier Horps pour justifier la stratégie du groupe. Une décision largement approuvée par le Maire de la ville, Christophe Béchu, qui y voit là une opportunité d’emplois unique pour les Angevins et une garantie de développement sur le long terme.

Plus qu’un centre parmi les autres, Verisure compte faire de celui d’Angers le plus important, portant le nombre d’employés à 250 d’ici trois ans et à 500 à l’horizon 2024. Afin de garantir une présence également en dehors des métropoles, Verisure a choisi de travailler avec Securitas, qui dispose de vigiles sur tout le territoire français.

« L’arrivée de Verisure à Angers est une excellente nouvelle pour notre territoire. Le choix de Verisure de s’installer à Angers est le meilleur exemple des efforts que nous déployons depuis 2014 pour rendre notre cité et l’agglomération angevine plus attractives et plus compétitives », a déclaré Christophe Béchu.

Dans le cadre des recrutements à venir, deux types de profils sont recherchés : les premiers, affiliés à la sécurité, devront suivre une formation d’un mois environ, formation qui leur donnera la certification nécessaire pour intégrer ce poste lié à la sécurité intérieure.

Les seconds, en charge de la relation clients, seront quant à eux davantage sélectionnés parmi les habitants des quartiers prioritaires. Il s’agira d’emplois francs expérimentés à Angers et qui doit profiter aux demandeurs d’emploi domiciliés dans les quartiers prioritaires. L’entreprise qui recrute un demandeur d’emploi, inscrit à Pôle emploi et résidant dans l’un de ces quartiers, se verra accorder une aide allant jusqu’à 15 000 € sur trois ans.

Gwenaëlle Maillard-Pilon, nouvelle Directrice de Pôle emploi Maine-et-Loire, confirme que ce type de recrutements est « la priorité ». Au-delà de cet objectif, Verisure annonce vouloir embaucher des profils très variés. Olivier Horps n’exclut par exemple pas les étudiants, pour lesquels il tend à privilégier des emplois du temps aménagés.

Aldev et Pôle emploi accompagneront, en partenariat, l’entreprise dans ses recrutements. Pour toute demande d’information concernant les recrutements de l’entreprise, il suffit de consulter le site Angers Tag Emploi (www.angers.tagemploi.com) et de contacter la Plateforme RH d’Aldev au travers du formulaire dédié sur cette page.

Le calendrier

28 mai 2018 : premiers contacts entre les dirigeants de Verisure et Aldev.

27 juillet 2018 : choix d’Angers.

Septembre à décembre 2018 : travaux d’aménagement des locaux.

Janvier 2019 : ouverture officielle du centre de télésurveillance.

2019 – 2022 : développement par tranches progressives.

2022 : 250 emplois auront été créés à ce stade.

Horizon 2024 : objectif 500 emplois créés.

Par Anatole Jouet

  • Manuel

    Très bonne nouvelle ! Entre Action et les 500 emplois prévus plus ici 500 également. S’en compter l’Istom et la centaine de salariés on arrive à plus de 1 000 nouveaux emplois dans les 2/3 ans à venir, c’est vraiment bon signe pour Angers qui bouge enfin !

    • Béat d’admiration

      C’est super alors! tu vas enfin pouvoir te lancer dans la sécurité à gogo..ça a vraiment l’air de te passionner on dirait, la surveillance…..moi entre nous, je préfère regarder les étoiles et rêver de voyages lointains vers Vénus !…alors je passe mon tour et j’attends la prochaine entreprise qui viendra sur Angers…sait on jamais!