Trois squats évacués ce mardi matin
Actualités, En bref

Trois squats évacués ce mardi matin

Police

Dans un communiqué, la préfecture de Maine-et-Loire indique « qu’entre 80 et 100 personnes occupent sans droits ni titres, trois bâtiments de l’agglomération angevine, dans des conditions de salubrité et de sécurité indignes, depuis parfois plus de 18 mois. »

A la demande des propriétaires ou des locataires et après des demandes à quitter les lieux, Béatrice Abollivier, préfète de Maine-et-Loire, a ordonné ce matin l’évacuation des lieux par les forces de l’ordre.

Au moment des évacuations, vingt personnes étaient encore présentes sur les lieux. Une personne dans une maison inhabitée, propriété de la SODEMEL, à Saint-Sylvain d’Anjou. Cinq adultes et un enfant à Saint-Barthélemy d’Anjou qui étaient dans des logements vacants mis à disposition du SDIS de Maine-et-Loire par Anjou Loire Métropole.

Enfin, huit adultes et cinq enfants se trouvaient aux Ponts-de-Cé dans un bâtiment propriété du Conseil départemental depuis octobre 2015.

La préfecture indique dans son communiqué que les personnes vont bénéficier d’un accompagnement social.

  • Pikpak

    Du coup ils se retrouvent ou ? A la rue ? Obligé de dormir à Rouchy et trainé la journée ? Super comme solution !!