Scania construit un nouvel atelier à Angers
Economie

Scania construit un nouvel atelier à Angers

Scania va investir dans son site angevin 6 millions d’euros afin de construire un nouveau bâtiment de 4 200 m², dans l’enceinte de l’actuelle usine de production. De nouveaux emplois devraient être créées dans les années à venir suite à cet agrandissement.

Scania

Isabelle Beauvais

Un nouveau bâtiment, dont la décision de construction vient d’être entérinée par le groupe Scania, va permettre à l’entreprise de compléter l’adaptation de ses véhicules avant leur livraison. Implantés sur le site d’Angers, ces nouveaux locaux abriteront deux parties distinctes : le CAPS (Centre d’adaptation et de préparation Scania) et le département Affaires militaires de Scania France.

Créé en janvier 2016 dans la zone industrielle Saint-Serge, le centre d’adaptation et de préparation centralise les travaux de finition de 3 500 véhicules par an et fait travailler 25 salariés. Grâce à la construction d’un nouvel atelier de 4 200 m² sur une parcelle de 10 000 m², l’ensemble du CAPS va être rapatrier sur le site principal d’Angers-Écouflant.

Inspection avant livraison, montage d’équipements et d’accessoires, personnalisations diverses, pose de gros équipements, le Centre d’adaptation et de préparation Scania déménagera à la fin du premier semestre 2019. Ces nouvelles installations visent à réduire encore les délais de livraison aux clients.

Cette nouvelle étape de développement devrait permettre de faire passer les effectifs du CAPS de 25 personnes en 2016 à 50 personnes d’ici à 2 à 3 ans.

Au sein de ce nouveau bâtiment, le département Affaires militaires de Scania France disposera également de locaux et d’outils permettant d’adapter les véhicules produits aux exigences opérationnelles des clients militaires. Depuis sa création en 2002, ce département a fourni plusieurs centaines de camions au ministère des Armées.

« Le développement de Scania à Angers est une excellente nouvelle pour notre territoire », estime le maire d’Angers Christophe Béchu.

« Le constructeur de poids lourds prévoit d’investir plus de 6 millions d’euros et de procéder à de nouvelles embauches dès l’année prochaine. Le souhait de Scania de développer notamment son département Affaires militaires est un vrai motif de satisfaction. Cela va permettre au constructeur de renforcer sa présence sur le marché des véhicules militaires et spéciaux sur un territoire qui a une forte connexion avec l’armée, notamment au travers la présence de deux régiments (6e Génie d’Angers, 2e Dragons de Saumur), deux écoles d’application (École d’application du Génie, École d’application de l’armée blindée et cavalerie) et un établissement technique (ETAS). Ces annonces de Scania sont une excellente nouvelle pour Angers, pour tout notre territoire et pour l’économie locale », ajoute le maire d’Angers dans un communiqué.

  • Florian

    C’est une bonne nouvelle mais encore une fois on est sur 25 recrutements seulement. C’est rien à l’échelle d’une ville comme Angers. Dans des villes plus dynamiques économiquement (et c’est pas difficile), comme Tours, ce sont des entreprises qui quittent Paris avec 150 salariés à la clés. C’est quand même autre chose.