Fin d’une longue période de travaux pour le pont de Bouchemaine
Urbanisme

Fin d’une longue période de travaux pour le pont de Bouchemaine

Après un peu moins d’un an de travaux, le pont de Bouchemaine retrouve petit à petit de l’activité. Touché par la corrosion, l’ouvrage a eu droit à un profond lifting d’environ 1,8 million d’euros. Une intervention qui était devenue indispensable pour assurer la sécurité des 10 000 usagers empruntant quotidiennement cet axe.

Pont de Bouchemaine

Le pont de Bouchemaine avait subi des réparations en 2008. Dix ans plus tard, le Département a dû procéder à d’importants travaux notamment en raison de la corrosion qui touchait sa suspension. Les travaux ont consisté à l’ouverture de 62 colliers et au remplacement de 32 fixations. Des fils rompus, sur le câble porteur, ont également été réparés et un traitement anticorrosion de l’ensemble a été effectué. Ces travaux ont aussi permis de refaire le revêtement de chaussée sur le pont, en plus du remplacement des joints de chaussée et du rechargement des tassements côté Bouchemaine.

Ce chantier d’ampleur a représenté pour le Département un coût d’environ 1,8 M€.

Le pont de Bouchemaine accueille quotidiennement plus de 10 000 véhicules et jusqu’à 1 450 véhicules/heure lors des mouvements pendulaires.

Le Département entretient un patrimoine de 972 ponts sur les routes départementales. Ces dernières années, le Département a engagé des actions sur le pont de Saint-Florent-le-Vieil mais également en 2017, sur le pont de Chalonnes, pour un montant de 900 000 €.

En 2019, le pont Cessart à Saumur et le pont de Montjean-sur-Loire auront aussi le droit à leur cure de jouvence.

  • Ingride

    Enfin la fin ! C’était pénible les problèmes de circulation