Des innovations pour les personnes malvoyantes made in Angers
Santé

Des innovations pour les personnes malvoyantes made in Angers

Créée en 2011 près d’Angers, la Fondation VISIO, reconnue d’utilité publique, se mobilise pour améliorer le quotidien des personnes aveugles ou malvoyantes.

Fondation Visio

La cécité et la malvoyance sont en forte croissance dans le monde. En France, 3,1 millions de personnes sont déficientes visuelles, 70 000 sont aveugles et 210 000 sont malvoyants profonds. Une personne malvoyante sur deux rencontre une incapacité importante à se déplacer au quotidien.

La Fondation VISIO, située aux portes d’Angers, à Bouchemaine, lutte contre les maladies oculaires graves des enfants et des adultes et elle développe des solutions innovantes pour renforcer l’autonomie. En matière de handicap visuel, c’est la seule Fondation en France à investir dans trois domaines de recherche de pointe : ophtalmologie, vétérinaire et technologique. La Fondation VISIO ne perçoit aucune subvention publique et fonctionne uniquement grâce au mécénat d’entreprises et aux dons de particuliers.

En 2013, la Fondation crée sa filiale technologique, VISIOPTRONIC, pour développer et fabriquer la canne blanche électronique « Tom Pouce ». Grâce à un boitier équipé de capteurs infrarouges et laser, la canne permet d’anticiper les obstacles mobiles et immobiles. Elle possède une portée ajustable de 2 à 15 mètres vers l’avant et permet aussi de signaler les obstacles en hauteur jusqu’à 2,50 mètres.

La canne électronique Tom Pouce est une technologie unique au monde qui s’adresse à toutes les personnes déficientes visuelles qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas avoir de chien guide. La Fondation dispose d’un réseau de distributeurs à travers toute la France qui équipe aujourd’hui 400 personnes avec un objectif de 1 000 bénéficiaires dans les années à venir. Ce matériel est mis gratuitement à disposition des personnes déficientes visuelles. Le coût inhérent à une remise de cette canne nouvelle génération est de 5000 euros. Il englobe la fabrication du boîtier électronique et sa maintenance, la formation du bénéficiaire à son utilisation mais aussi le suivi de la personne pendant plusieurs années. L’objectif affiché aujourd’hui est de pouvoir proposer cette canne innovante à l’international. La canne blanche est développée dans les locaux de VISIOPTRONIC à Bouchemaine.

« Nous devons améliorer le quotidien des personnes aveugles ou malvoyantes. Aujourd’hui, elles ont des comportements et des besoins nouveaux. Elles travaillent, aiment voyager, sortir, notamment la jeune génération. L’objectif est de leur aider à retrouver un maximum d’autonomie », explique Pascale Humbert, Directrice Mécénat et Grands Donateurs.

Parmi les outils développés par la Fondation VISIO, un harnais nouvelle génération pour les personnes accompagnées au quotidien par un chien guide. Ce harnais dispose notamment d’une attache amovible qui se détache et se range facilement, d’un guidon télescopique pour s’adapter à toutes les tailles et d’une poignée orientable qui évite les torsions du poignet.

En 2016, la Fondation VISIO a créé un pôle de recherche vétérinaire unique en France autour du chien guide d’aveugle. Il intervient sur différentes maladies canines et favorise le développement d’outils innovants au service du chien guide et de son maître ou des écoles de chiens guides.

Le troisième domaine de recherche concerne l’ophtalmologie. En 2018, la Fondation VISIO soutient une vingtaine de programmes de recherche sur des pathologies oculaires graves à travers toute la France.

Le dernier programme en date a lieu au CHU d’Angers. Le Dr Guy Lenaers, directeur de l’équipe Mitolab et son équipe luttent chaque jour contre les neuropathies optiques héréditaires qui font perdre la vue à une partie de la population. Une étude est actuellement menée auprès d’enfants de moins de 12 ans. L’objectif est de pouvoir améliorer le diagnostic et de définir des voies thérapeutiques permettant de ralentir l’évolution de la perte de vision chez ces enfants. C’est la première fois qu’une telle étude est menée chez l’enfant. Avant ce programme, seulement trois gènes avaient été identifiés. Grâce au travail réalisé, sept nouveaux gènes ont été découverts. La Fondation VISIO soutient cette recherche à hauteur de 60 000 euros, grâce au mécénat et aux différents dons. Le Crédit Mutuel Anjou est un des principaux donateurs sur ce programme de recherche.

En savoir plus sur la Fondation VISIO.

 

  • Marie

    Intéressant je ne savais pas que ça existait à Angers !