Des annonces et une mise en garde pour les « gilets jaunes »
Actualités

Des annonces et une mise en garde pour les « gilets jaunes »

Invité ce mercredi matin sur RTL, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé plusieurs mesures pour accompagner les automobilistes, mettant également en garde les « gilets jaunes » sur d’éventuels blocages ce samedi 17 novembre.

Gilet jaune

A quelques jours de la manifestation des « gilets jaunes » contre la hausse du prix des carburants, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé ce mercredi matin sur RTL plusieurs mesures.

« On ne va pas annuler la taxe carbone, on ne va pas annuler la hausse des carburantsC’est l’un des moyens de lutter contre les émissions de gaz à effet de serre. Mais nous avons également entendu le besoin exprimé par les Français d’être accompagné pour cette transition car elle est difficile », a expliqué Édouard Philippe

Le Premier ministre a annoncé une augmentation de la prime à la conversion en la portant à 4 000 euros, contre 2 000 euros actuellement. Elle concernera également l’achat de voitures d’occasion.

« Il s’agit d’accompagner les personnes dans l’acquisition d’un véhicule neuf ou d’occasion qui consomme moins », a précisé Édouard Philippe. Cette prime concernera les 20 % des Français les plus modestes.

Les indemnités kilométriques seront également élargies, notamment pour les personnes roulant entre 60 et 70 kilomètres par jour. « Nous allons aussi accompagner le covoiturage et défiscaliser les aides au covoiturage de certaines entreprises », a ajouté le Premier ministre.

Par ailleurs, le gouvernement va créer une prime à la conversion des chaudières au fioul avec un objectif affiché d’arriver à la fin du chauffage au fioul d’ici dix ans. Un tiers du coût global des chaudières serait pris en charge. De son côté, le chèque énergie va être augmenté de 50 euros pour les ménages concernés passant ainsi à 200 euros.

Ces mesures d’un coût de 500 millions d’euros seront effectives au 1er janvier 2019.

La mise en garde d’Édouard Philippe envers les « gilets jaunes »

Le Premier ministre a mis en garde les « gilets jaunes » sur les blocages annoncés pour ce samedi 17 novembre, rappelant que « la loi s’applique » et que « l’entrave à la circulation, c’est sanctionné ». « Je le dis aux Français : vous avez le droit de manifester, bien sûr, mais il faut prendre ses responsabilités et respecter la loi », a averti Edouard Philippe.

« Le droit de manifester est encadré par la loi et passe par des déclarations préalables », a t-il rappelé.

Des appels aux blocages à Angers pour le 17 novembre

  • Antoine

    Et sinon niveau logique ces fameux gilets jaunes ils vont où ? Que veulent-ils réellement à part bloquer les gens qui n’ont rien demandé ? Certains veulent le retour en arrière sur les 80 km/h, râler sur la politique globale de Macron ou juste manifester contre Macron… Certains oublient même que c’est pour les carburants à la base…